A toi, ô dirigeant !

Toi qui t’arraches régulièrement les cheveux (si tu as la chance d’en avoir encore, bien évidemment) face aux questions existentielles que nous nous posons tous, le matin, et pas forcément en nous rasant :

          « Qui suis-je, où vais-je, sur quelle étagère ? »

Bon, peut-être te demandes-tu plus prosaïquement où va ton entreprise, et donc quelle est la colonne vertébrale qui porte son corps, sa tête, et accompagne tous ses mouvements. Peut-être n’es-tu pas certain d’avoir bien identifié ses points forts, ses différenciants… Ce qui la rend unique et attractive. Ce qui en fait la force.

Et si tu ne le sais pas, tu te dis sans doute, à juste titre, qu’il n’est pas complétement impossible que tes collaborateurs, tes partenaires, et même tes clients, ne le sachent pas plus que toi.

Pourtant… oh oui pourtant… tu communiques ! Tu fais des mails, des newsletters, tu as même un community manager, une entreprise qui fait que ton site Internet remonte dans la jungle Google et apparaît avant la page 26. (si si, il y en a plus de 26, c’est pas parce que personne jamais n’a eu l’idée de dépasser la page 2 que la page 3 n’existe pas hein… être ou ne pas être, là est la question que l’on n’a pas le temps de se poser aujourd’hui).

Tu communiques donc… sur du vide. Tu mets des mots autour d’intuitions, tu as oublié que lorsque tu construisais des châteaux de sable, enfant, tu faisais d’abord des fondations solides. Alors tu montes des châteaux de cartes linguistiques… des patchworks textuels… Tu brodes. Tu te cherches un style, comme une seconde adolescence, mais linguistique.

Et si, ensemble, nous revenions au cœur du sujet. Si nous allions à la rencontre de l’ADN de ton entreprise ? Si nous créions ta « marque employeur » tout autant que ton « identité de marque » ?

On ne promet pas un voyage facile au centre de la Terre… mais le tour de ton monde sémantique en moins de 80 jours. Apposer l’empreinte qui te distinguera.