« Alors tu vois en fait la semaine dernière y’a Martine de la compta qui m’a fait un mail pour me demander une info. Enfin du coup je sais pas si c’est à moi qu’elle le faisait le mail vu qu’elle a mis tout le service en copie. Et comme elle voulait une info, ben elle l’a appelé « demande d’info ». Ce qui est cool vu que j’ai pas déjà 34 mails dans ma boîte qui s’appellent comme ça. Du coup ben je l’ai lu, je l’ai pas retenu, je l’ai zappu. Et alors cette semaine paf elle me relance, Martine. Bon elle me relance ou elle relance le monde vu que du coup elle renvoie juste à tous son premier message avec « merci de me revenir ASAP ». Et elle ajoute la DRH, on sait jamais. Elle est sympa Martine. De là, comme il y a la DRH dans la boucle, Patrick a ajouté le service compta en entier. Et ça s’est mis en mode « répondre à tous ». 23 mails en 18 minutes. Très sympa. Les notifs sur mon ordi c’était la Carioca. A la fin on savait même plus ce qu’elle voulait savoir au début, Martine. Et d’ailleurs à un moment elle a disparu de la boucle je crois. Ce qui est pas malin vu que du coup elle a sans doute pas eu sa réponse. Ce qui est dommage vu que quand même le bureau de Martine, il est en face du mien. »

Comment ça on exagère ? Nous, on exagère ? Ce serait mal nous connaître ! Mais ok, on veut bien revenir à une communication plus tiède si vous n’avez JAMAIS eu envie de vous trancher les veines avec un trombone après le 8ème « répondre à tous » qui contenait ce sublime « LOL ». Si vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi on vous transférait ce mail, sans aucune explication, ce qui est hyper poli en plus au passage. Si vous ne vous êtes jamais arraché les cheveux sur l’objet de courriel qui pourrait faire qu’ENFIN, ce super prospect vous réponde. Si votre plus grand plaisir dans la vie c’est de réécrire 200 fois la même chose, sans avoir de bible rédactionnelle à disposition.

Non, vraiment, si vous aimez votre boîte mail autant qu’une vidéo de chaton ou de bébé loutre, Oxymore n’est pas fait pour vous. Si jamais en revanche, à un moment ou à un autre de votre lecture, vous avez souri et/ou pensé à une situation vécue… Faites-nous un mail !